Production Ludo Modélisme

Production Ludo Modélisme


Bonjour ! Y a un petit peu des trains
partout. On fait des portes ouvertes avec du train de tous les côtés dans le
fond du jardin devant dans le sous sol il y en a de partout.
Bonjour et bienvenue dans les Rendez-vous du Lundi d’Aiguillage ! Une
visite chez un artisan cette semaine nous allons chez Ludovic Laumain de
Production Ludo Modélisme. Chaque année Ludovic organise des
journées portes ouvertes chez lui au siège de PLM Production Ludo Modélisme, un moyen de faire découvrir son activité mais aussi le train au sens
le plus large. Le temps d’un week-end, le jardin et le
sous sol de sa maison sont envahis d’objets ferroviaire et de réseaux. Ludovic travaille à la voie à la Sncf et cela se ressent dans l’exposition qu’il propose, mais aussi
dans l’activité de PLM. C’est une activité que j’ai créée il ya maintenant
quatre ans et donc je fabrique avec l’impression 3d
du décor et du super détaillage pour les réseaux donc il y a pas mal de petites choses … une gamme de plus de 70 objets
actuellement qui fait qu’il y a une petite touche sur le réseau.
Là on a du super détaillage sur des wagons, donc c’est on appelle les
charges-rails, donc toujours c’est pareil moi je travaille à la voie Sncf donc
c’est du matériel qu’on trouve pas dans le commerce, c’est du
petit détail qui fait que ça donne un petit réalisme sur le réseau et après il
y a pas mal de choses : des crocodiles de voie des balises KVB …y a pas mal de petits environnements : des taquets d’arrêt,
qu’est-ce qu’on a d’autres aussi le pylône de dépôt en impression de 3d.
En fin de compte moi je dessine je fais la conception tout à l’ordinateur et
ensuite j’ai un imprimeur qui est spécialisé la dedans
qui fait du matériel de qualité et donc ensuite je reçois les on va dire la
matière imprimée brute et ensuite je nettoie tout et je peins et je
conditionne. Pour le moment, ce que je fais le plus c’est du Ho. Après sur
certaines demandes j’essaye de faire du N et du Zéro mais le N c’est
très compliqué parce que c’est très petit et le Zéro c’est compliqué parce
que c’est gros. Le Ho c’est le bon compromis pour l’impression
3d, je pense. En Ho on à la solidité et ensuite le niveau des détails
qui est vraiment bien. La gamme proposée par PLM étant plus
particulièrement basée sur la voie, ce qui est le plus demandé dans le
catalogue de Ludovic c’est le matériel de voie tirefonneuses, perceuses de rails, mais aussi
clochette d’annonce PLM ou détonateur. Du matériel de voie que Ludovic est très
bien placé pour observer de près au vu de son activité professionnelle, et qu’il
collectionne récupérant c’est là des pièces qui sont vouées à la casse. On
récupère ça un petit peu partout au boulot … toutes des pièces de
collection qui sont mises au rebut qu’on sauve un peu de partout
donc voila un petit peu de pièces relatives aux chemins de fer
là on on a les trompes à grande puissance, c’est du matériel qui sert à annoncer
les trains quand des ouvriers travaillent sur la voie et avec une voie
continue à côté, où le train roule donc on a employe des trompes grandes puissances pour pour ça donc là c’est des modèles qui sont assez anciens.
Après on a une belle cible de signalisation on a un petit peu
de modélisme … Donc là c’est mon réseau personnel d’exposition,
en voie IIm, c’est du train de jardin mais que j’ai mis sur table pour pouvoir
l’emmener en exposition et avoir un petit décor assez sympathique.
J’ai acheté un coffret de départ il y a on va dire cinq ans,
d’occasion, et je me suis dit qu’il fallait que je fasse quelque chose avec donc
voilà c’est parti de fil en aiguille ça s’est agrandi. Il n’y avait
pas de décor il y avait juste un rond de rails et puis du coup après j’ai dit voilà on
va le mettre en valeur et je me suis inspiré des chemins de fer
départementaux de la saône-et-loire et donc après on a repris dès j’ai retrouvé
des documents avec des plans des bâtiments et donc voilà ! Bon c’est totalement imaginaire mais ça
représente une vie une vie communale d’une petite campagne de France. Aux
portes ouvertes chez PLM on trouvait du matériel de voie, du
modélisme mais aussi de la simulation ferroviaire … Ludovic a récupéré le nez et
le poste de conduite d’une cc 72000. C’est un pupitre de locomotive, de
72000, le numéro 58, que j’ai que j’ai eu la chance de démonter et de récupérer
depuis Chalindrey et donc du coup j’ai reconstitué la cabine de A à Z, dans
une petite pièce de 4 mètres carrés. C’est pas mal ! Un pupitre de 200
kilos ça c’est sympa mais voilà on a fait une petite pièce dans le sous-sol et donc voilà ! Il y a un petit peu de monde nous reviendrons dans un instant faire la
cabine de conduite. Profitons de ce moment pour nous rendre
au fond du garage : un compartiment de première classe d’un train Paris
Vintimille a été reconstitué et pour l’occasion dans la cave une salle de
cinéma a été aménagée. Au fond de la cave, on a installé une petite salle du
cinéma ou un petit film sur l’historique du chemin de fer qui est assez bien expliquée, pour expliquer aux gens comment a été mis en
place le chemin de fer et surtout depuis quand existe la SNCF, parce cette année c’est quand même les 80 ans de la Sncf qui sponsorise aussi les
portes ouvertes … La cabine de conduite ayant
toujours autant de succès nous allons ruser pour y accéder … Et le tour est joué !
C’est la reproduction on va dire le plus fidèlement possible d’une cabine de
72000, c’est le numéro 5 158 Tout est fait en placo-plâtre J’aime bien le placo, ça va bien.
J’ai récupéré le pupitre, j’ai re-fabriqué un
support, pour pouvoir le déplacer même pourquoi pas l’emmener en
exposition. Simplement le pupitre, parce que la cabine elle est à demeure
maintenant, et du coup dans un projet par la suite de quasiment
fabriquer un simulateur pour s’exercer pourquoi pas ? Pour le moment il n’y a
rien qui fonctionne. On va dire le pupitre est dans sa
configuration telle que je l’ai récupèré Les lumières sont allumées et j’ai mis
un écran derrière avec une vidéo d’un voyage en cabine de 72 et donc
voila … quand on est assis à la place du conducteur
on s’y croirait ! Et j’ai Carlo Furtos qui fait partie de la Cité du
train qui est là. Il est un petit peu un spécialiste des simulateurs de 72000 et
explique en détails aux visiteurs qui sont très contents. Les visiteurs
sont des passionnés de trains, des modélistes clients de Production Ludo,
Modélisme ou même de simples curieux parfois venus en voisins découvrir
l’univers du train. Le catalogue des réalisations proposées par Ludovic est
disponible en ligne sur son site www.production -ludo-modélisme.fr

13 comments / Add your comment below

  1. Excellent reportage et ravi de voir la jeune génération se passionner pour autre chose que de glander devant un téléphone à longueur de journée.

  2. Le bonjour à toi Ludo exelent reportage de Thierry Pupier comme d’habitude de très belles réalisations il faut les bouger les jeunes y'a pas que les consoles de jeux lol!!!!!!!!!!!! et très bonne expo à Orléans

  3. Tres bon reportage comme d'habitude! L'idée d'une emission sur le train touristique de la vallée de la canner est elle toujour d'actualité?

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *